Billeterie Boutique

Christophe Pelissier : « La solidarité existe entre les entraineurs »

l'église est darwin Noir mocassins 13us g 12eunike dunk faible Blanc & neon taille 37,5,speedfactory hommes / femmes hypebeast am4 new colorways adidas amoy vente moderne en ligne,adidas adidas stimuler la vente de livraison rapide sortie online shop chaud en ligne,chaussures en cuir sz-8 fiemmard hommes calibre (r279.00),les professionnels stealtoe birkenstock a640 avec bleu - vert - noir et blanc,amblers walford mesdames large digne cour / s chaussures (fs217),la vigueur des chaussures adidas hommes rebondir le sentier choisir sz / couleur ebay,adidas stan smith bz0470 · cherchant · adidas baskets,dior homme de baskets taille 41, fait foi des hommes en italie d'eucl'église est designer keats noir paresseux chaussures taille 8,5 prr 950,chaussures chaussures hommes asics tigre blanc décontracté ult racer hommes chaussures,montecatini plié pac 5 oeillet oxford brevet enduits des chaussures en cuir (df864)havaianas haut tongs - noir,clarks edgewood pas de chaussures en daim feuillet de cuir,globe de chaussures en daim noir / blanc pousses raieadidas chaussure questar lieu - blkmiliti - 11 (4059809141359),yeezy 700 - taille 12,nouvelle avec des étiquettes et des baskets poshmark case adidas,bo727 rhino s3 c1 src de base du platine antidérapantes bottes de sécurité, de sport adidas / vigoureux rebond facile w trail runner / parbarbour newton de sandales en cuir marron beige,chaussures converse all star tc comme bonjour toile bleu textiles mode 1c14fa05 tartan ltd,les chaussures femme chaussures classiques urbain haut toile basket noir,chaussures converse all star ox canvas ltd 1c362 homme femmes Rose vegan vieux effet,reef flip-flops smoothy - ggb Gris - 8 (191932524419)les chaussures de marche solyce okuo6441316 chez adidas springblade gris,adidas news stream: adidas originaux ss14 eqt en amortir 91excellent état prada en cuir noir nous en baskets de taille 10 4e 1835canyon river Bleu s étage / us7 chaussures de bateau / mocassin 38,5,

Christophe Pelissier : « La solidarité existe entre les entraineurs »

Reportage

C’est un sujet régulièrement abordé dans le monde du football. Entre les entraineurs, la solidarité n’existe pas, c’est du moins le constat qui est souvent dressé.  Dès qu’un coach est  en difficulté dans un club, le président est immédiatement assailli de coups de téléphone et de lettres, émanant d’entraineurs au chômage.  Tel n’est pas le cas, semble-t-il,  en Angleterre et la semaine dernière, le reportage sur Claude Puel dans France Football, a donné un éclairage différent.  C’est la première expérience à l’étranger de ce technicien qui a dirigé des clubs huppés comme Monaco, Lyon, Lille et Nice.  Depuis cet été, Claude Puel entraine le club de Southampton dans le championnat de la Premier League. En Angleterre, les entraineurs ont l’habitude d’échanger voire même boire une bière  après un match.  « On est adversaires mais il existe entre nous, un véritable respect. En France, ce n’est pas le cas. Il y a plus de jalousies et moins de solidarité ». Des propos qui ne concernent pas Christophe Pélissier, l’entraineur de l’Amiens SC.  Lors de chaque rencontre, il est fréquent que l’entraineur amiénois aille à la rencontre de son homologue et s’entretienne avec lui. C’était le cas samedi dernier avec Bruno Luzi, l’entraineur de Chambly et ce sera le cas aussi ce prochain samedi, au Havre, avec Oswald Tanchot.   Christophe Pelissier insiste sur le côté professionnel du métier d’entraineur. «  Le problème est que le marché est tellement bouché. Personnellement, je n’ai aucun problème avec les coaches adverses de  Ligue 2. On échange avant et on échange après. C’est la réalité du travail. Il y a peu de clubs par rapport au nombre d’entraineurs en lice. Personnellement, je ne pense pas qu’il n’y ait pas de solidarité dans notre milieu des entraineurs. Nous faisons le même métier et nous rencontrons les mêmes difficultés avec les mêmes contraintes. « Chacun  connait les difficultés de l’autre et je dis souvent qu’il faut beaucoup d’humilité pour faire ce métier.  « Tout peut aller très vite. Quand je vois par exemple ce qui est arrivé à Laval, à Denis Zanko  que je connais personnellement, son investissement et la qualité du travail qu’il a fourni depuis quelques années, je dis qu’on ne laisse plus le temps que la machine se remette en route. On est de suite remplacé. C’est la dure loi du métier. » Ce prochain samedi, l’ASC se déplace au Havre, entrainé depuis peu par Oswald Tanchot, un véritable ami de Pelissier. « Oswald est un  bon ami. Quand il a été nommé, j’ai dit que le Havre venait d’effectuer son meilleur recrutement et que je mettais ce club parmi les favoris. Il était au chômage voici peu de temps et il va se retrouver la saison prochaine, peut être en Ligue 1 ». Pourtant samedi, Christophe Pelissier ne fera aucun cadeau à son « ami » Oswald. Car c’est la loi du métier. Notre photo : C’était samedi dernier à la Licorne. Christophe Pelissier bavarde avec Bruno Luzi son collègue de Chambly. Olivier Lagarde est à leurs côtés. Auteur L.H.            
Facebook
Twitter
Pinterest

nike benassi solarsoft Noir volts sports sandale diapositive pantoufle nsw 705474-070 hommes,

anatomique sur des mocassins « aruja « feuillet,

homme / femme de la boutique adidas allemagne chandails magasin phare marque entreprise,

julius marlow entamer formelleHommes t la dentelle Noir robe formelle les chaussures en cuir,

Bannière application

Partenaires